Je suis le fil du gin en ce milieu de dimanche. Paris s'endort, se paralyse au-dehors. Et moi loin de tout, incapable de devenir autre chose que moi, à prétendre être sans autre torture que naître humain.

Je m'entoure de créatures amies, autres que mes pensées boueuses, plus réelles que tout ce en quoi j'ai foi. Je fais croire à ces compagnes d'instant que mes problèmes ne dépassent pas les leurs ; tous ensemble au même niveau, perdues aux mêmes endroits ou en même temps.

Paris s'endort, donc, et moi avec.

Si seulement.

http://mavangelle.cowblog.fr/images/David.jpg

 

Pas d'autographes, merci

Ajouter un commentaire

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< On ne peut décemment pas... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... traire une vache morte. >>

Créer un podcast